PASSE TELEPHERIQUE ?

Désolé pour l’affreux jeu de mots qui déshonore le haut de cette page, mais je n’ai pas pu résister. Mes pastels sont rarement féeriques, sinon quelquefois par leur contenu, mais moi j’ai l’humeur plutôt joyeuse. D’où le titre idiot.

Non, c’est la matière qui est féerique, l’outil. Le pastel vous permet les œuvres vaporeuses, plumeuses et évanescentes, autant que les compositions les plus compliquées, détaillées et hyperréalistes possibles. Sauf qu’il faut super-bien les tailler, hein, les bâtonnets, pour le côté minutieux du truc. On peut même faire du trompe-l’oeil, si on accepte de passer plus de temps à tailler qu’à dessiner !

Ah oui, au fait : j'ai pris une vraie photo féerique : allez à la page Croquis...

Bon, je vous laisse regarder, le bla-bla, ça va un moment !

Anthropomorphisme

Vous vous êtes peut-être demandé, au vu de mon image de profil, si les blogs n'étaient pas infiltrés par les loups-garous.
Je pense que l'apparence du peintre n'a aucune importance, la seule chose remarquable, c'est ce qu'il peint (en principe). J'ai donc substitué à ma tête celle de Dinah, ma petite chienne, une amie chère partie voir depuis si les croquettes étaient meilleures dans le monde astral. Elle est beaucoup plus avenante, expressive et bronzée que moi, et elle a l'air ravie de me servir d'avatar !

News - Expos-z-et Autres

Ben ils n'en veulent pas, de mon pastel. Bande de béotiens ! Chuis sûr que c'est ma tête qui ne leur plaît pas. Ou alors c'est mon tee-shirt.
..................................................................................................
Stop ! Talent.

Laissez-moi vous présenter une dessinatrice 10è dan : Lise, une jeune fille pleine de modestie (trop), qui a le crobard au bout des doigts. Voyez vous-mêmes, c'est du massif...

Regardez ces visages : en comparaison, mes portraits ont l'air d'avoir été dessinés avec une batte de base-ball ! c'est tout-à-fait exaspérant ! Et cette scène de Fantasy ? Elle économise à elle seule la lecture de trois pages de BD ! L'auteure de cette insolente réussite est la jeune artiste que vous découvrirez ici : 

.................................................................................................

48è Salon d'Ile-de-France 2010 - Brétigny-sur-Orge, septembre 2010.


Les prix
 .....................................................................................................

Prix du Public - Exposition Internationale de l'Académie Européenne des Arts, Paris octobre 2010.
..........................................................................................

Ze conseil débile du jour :
"Il vaut mieux prendre des cotes en bourse que perdre ses bottes en course". 

...........................................................................................
Monsieur François, père de l'architecte bien connu, regardait son fils Edouard terminer un bâtiment futuriste avec ses légo. 
- il est beau, hein, papa ? 
- Magnifique, Eddy, fils.
...........................................................................................

5 commentaires:

Ted et Bill a dit…

On veut bien d'autres conseils débiles.

Mich a dit…

@ Ted et bill : Ben vous n'avez qu'à en mettre, vous.
Y a de la place, ici.

La Carotte Infiltrée a dit…

Mon petit Tarton, je crois que mes soeurs et moi allons demander un pourcentage. Combien de tableaux de nous t'ont rapporté des récompenses ? ^-^ Le Ricoré est prêt, j'achète des Knackis et tu passe quand tu veux.

Mich a dit…

Ma petite Carotte, les tableaux de vous sont à vous, et vous pouvez les avoir quand vous voulez, à moins qu'un émir m'en propose cinq millions de dollars chaque (je n'accepte de négocier qu'à partir de trois millions). Dans ce cas, j'attends vos avocats avec sérénité.
Vos portraits ont TOUS reçu une récompense, médaille d'or, médaille de vermeil, prix du public et autres, parce que vous êtes les plus jolies.

Mich a dit…

Et que vous enluminez ce blog.

Enregistrer un commentaire